Art de vivre

Ne priez pas pour Paris, priez pour la vie !

Partagés entre un sentiment d’incompréhension, d’injustice et de rage, ce tragique épisode nous laisse à tous, commun des mortels, un goût bien trop aigre.

Un épisode tragique qui nous fera peu à peu oublier toute allusion de chance liée à tous ces prochains vendredi 13.

Si seuls et à la fois si solidaires face à cette cruelle provocation, les parisiens relèvent déjà la tête, décidés à poursuivre leurs vies comme bon leur semble.

Trinquer au vin rouge dans les rues d’un Montmartre authentique, admirer la ville s’éveiller depuis son Vélib’ à l’angle de l’Opéra, chanter à tue-tête du Zénith à la Cigale, boire un café sous une Bastille ensoleillée, refaire le monde sur les bancs publics du Canal Saint-Martin, tomber amoureux à la Concorde, rire aux éclats aux pieds de la Tour Eiffel.

Non, nous n’arrêterons pas d’être heureux. Nous sommes bien trop audacieux pour ça.

Paris je t’aime
Et bien plus encore.

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply