Art de vivre

« This is not a love song », le festival indie où tu dois absolument aller.

Le soleil est (presque) là, les oiseaux chantent et, et…les festivals d’été commencent !

Si l’annonce du retour de Louise Attaque et la formation des Insus dans pleiiiiins de festivals d’été t’as fait l’effet d’un glaçon dans le dos en plein hiver à Montréal et que tu es à la recherche de vraies sensations auditives, j’ai la solution pour toi !
Un festival qui te fera presque oublier Coachella, Primavera et autres programmations outre-atlantique qui te font saliver depuis des mois.

Prépare ton sac à dos tout de suite, réserve ton billet de train, ton dodo, et prends ton pass pour le festival This is not a love song dont c’est la 4ème édition, et qui se déroulera du 3 au 5 juin à Nîmes. Note le tout de suite dans ton agenda !!

En plus d’avoir une affiche trop canon avec des flamands roses, la programmation met tout de suite des paillettes dans les yeux. Écoute bien : Foals, Air, Beach House, mais aussi Algiers et The OBGM’s dont je t’ai parlé dans des articles précédents. Des têtes d’affiches qui côtoient des découvertes excitantes et qui annoncent de petites pépites.

this-is-not-a-love-song-programmation.jpeg

Attention, cerise sur le cupcake, il y a même des ateliers pour créer des couronnes de fleurs, des flamingos en origami, et même des activités pétanque et Molkky pour faire une pause entre deux bons concerts. C’est pas trop cool ça ?

** Je te fais une petite sélection de groupes avec des meufs qui déchirent, juste pour le plaisir **

  • SHEER MAG

J’ai eu la chance de découvrir ce groupe aux looks et aux coupes de cheveux venues des années 90 dans une salle alternative de Grenoble, et je peux vous dire que le show sur scène est (d)étonnant. Are you ready for some rock’n’roll, bitches ? Pardon, je me suis emportée.

  • DILLY DALLY

On continue le voyage dans le temps, toujours dans les années 90, avec Dilly Daily. Deux filles / deux garçons venus tout droit de Toronto pour nous insuffler une bonne dose de rock. Il s’en passe des choses au Canada…

  • PALEHOUND

Palehound c’est Ellen Kempner, une chanteuse qui a l’air rigolote et décomplexée, à la voix et à l’univers qui font un peu penser à PJ Harvey. Moi j’aimerais bien être sa copine.

  • WEAVES

Tiens, encore un groupe de Toronto. Et encore du (bon) rock. Cette fois la voix est plus saoul. Un de leur titre est passé dans la série Broad City, et ça, c’est classe. Tu ne connais pas encore ? Il est grand temps de t’y mettre ! En attendant, écoute donc ça.

Voilà, je suis prête, et j’ai hâte. C’est long trois semaines. On se retrouve là-bas ?

J’hésite à emmener Hubert avec moi…

flamingo.jpeg


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos proches !

> Découvrez les autres récits & articles d’Aurore <


 

No Comments

    Leave a Reply