Travel

Il n’y a pas que Pointe-à-Pitre dans la vie. Il y a Marie-Galante aussi !

8 heures d’avion, 20 minutes de bus et 1 heure de bateau; voilà ce qu’il vous faudra pour rejoindre l’île de Marie-Galante.
Un bagage dans la main droite qui pèse 1 tonne, un dans la main gauche qui en pèse 2, la fatigue, l’attente du bateau, la chaleur… “C’est pas bientôt fini tout ce beau temps?”
Je m’impatiente telle une enfant capricieuse lorsque je réalise que quelques heures plus tôt je longeais les murs de la capitale pour éviter de me noyer dans une flaque de pluie.

Après une grande inspiration et une gorgée d’eau bien fraîche, je réalise la chance que j’ai d’être en Guadeloupe et décide de faire abstraction de ces petits désagréments. Je me plonge donc directement dans le bain et entame les présentations avec les premiers venus m’accueillir…les moustiques ! Merci pour l’accueil mais vraiment j’insiste, ce n’était pas nécessaire…

L’express des îles arrive (bateau navette assurant la traversée entre Pointe-à-Pitre et Marie-Galante). Mes 1 000 bagages et moi-même nous installons confortablement, et c’est bercés par les vagues en compagnie de Morphée que nous rejoindrons la terre marie-galantaise sous un coucher de soleil enchanteur.
marie-galante

Chaque week-end de Pentecôte, et ce depuis 14 ans, l’île de Marie-Galante est en effervescence. L’excitation est à son comble à la veille du Festival Terre de Blues qui se déroule sur l’île du 18 au 21 mai. Les festivaliers débarquent des îles voisines et même de métropole ! Avec une programmation aussi riche, rien d’étonnant ! Dès notre descente du bateau, un brave monsieur-pancarte fait de la pub pour son business.
marie-galanteL’île étant prise d’assaut en ce long week-end de Pentecôte, il est en effet difficile pour les visiteurs de trouver un toit. Quand les plus prévoyants regagnent leurs petites chambrettes dès la descente du bateau, d’autres se la jouent Robinson et campent directement sur la plage.
Pour ma part, je séjournerai à l’hôtel Cap Reva, qui fraîchement rénové, est devenu un vrai petit paradis aux couleurs caribéennes.

marie-galantemarie-galanteCap Reva est un hôtel familial qui bénéficie d’une situation idéale puisque vous n’avez qu’à traverser une petite route pour vous retrouver directement les pieds dans le sable. Elle est pas belle la vie ?

Autre valeur ajoutée, le personnel du Cap Reva est aux petits soins avec chacun de ses clients. Si vous avez le mal du pays, Micheline la patronne sera une vraie maman pour vous. Elle vous demandera si vous avez bien dormi, si vous n’êtes pas trop fatiguées à cause du décalage horaire, si les moustiques ne vous embêtent pas trop, vous mijotera des mets délicieux des Antilles et vous initiera bien entendu au traditionnel Ti Punch !

Micheline si tu me lis…merci pour tout ! (J’ai toujours rêvé d’écrire ça)marie-galanteMinute culture !
Avant mon départ je redoutais un peu de me retrouver sur une île quasi déserte avec pour seule animation des poules galopant sur une route abandonnée avec un clapotis marin en fond…

Avec ses 158km2, Marie-Galante est tout de même la 3ème île des Antilles françaises juste après la Guadeloupe (1 434km2), et la Martinique (1 128km2).
J’ai donc été agréablement surprise de découvrir que Marie-Galante avait plus d’un tour dans son sac mais je n’ai malheureusement pas eu le temps d’explorer tous ses trésors en une semaine…

Quelques photos souvenirs de ce séjour à Marie-Galante…

Marché aux épices
marie-galante

Dégustation de rhum au sein de la distillerie Labat
marie-galante


La belle chemise de notre chauffeur durant le séjour. Petite pensée à notre Alex Brute national !
marie-galante

Orchestre de quadrille guadeloupéen
marie-galante

Centre Ville de Capesterre
marie-galante

Falaise de Caye Plate
marie-galante

Visite de la distillerie Bielle
marie-galantemarie-galante

L’une des multiples plages paradisiaques de Marie-Galante
marie-galante
marie-galante
C’est des étoiles de mer dans les yeux, des souvenirs senteur monoï pleins la tête et des piqûres de moustiques à l’infini que je retourne affronter ma grisaille parisienne.
Marie-Galante, je reviendrai.

Office du tourisme des îles de la Guadeloupe
Office du tourisme de Marie-Galante

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply