We are Women

Les coréennes et la beauté plastique.

En Corée, lorsqu’on est un homme, le plus important est d’avoir un compte en banque bien rempli. Lorsqu’on est une femme, c’est la beauté qui prime et certaines coréennes sont prêtes à passer plusieurs fois sur le billard pour ressembler à des poupées de cire.

De 19 à 49 ans, la chirurgie esthétique fait partie des mœurs. Se refaire faire le nez, la poitrine ou même limer la mâchoire est une fierté pour ces femmes en quête de nouvelle identité physique. Si vous n’avez rien de refait, vous passez alors pour une has-been.

A travers son projet “Beauty Recovery Room”, l’artiste coréenne Ji Yeo a souhaité dénoncer ce fait de société qui touche une large partie des femmes en dévoilant des clichés pris en salle de réveil.

Un certain proverbe affirme qu’il faut souffrir pour être belle, mais quelles sont les réelles limites ? Et vous, qu’en pensez-vous ?
beautyr-recovery-room-ji-yeo beautyr-recovery-room-ji-yeo beautyr-recovery-room-ji-yeo beautyr-recovery-room-ji-yeo beautyr-recovery-room-ji-yeo beautyr-recovery-room-ji-yeo beautyr-recovery-room-ji-yeo beautyr-recovery-room-ji-yeo
Site de l’artiste Ji Yeo
http://jiyeo.com/

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply