We are Women

Au Point Ephémère, c’est pour les Pussy Riot que "Les Femmes s’en mêlent".

Inutile de vous présenter une nouvelle fois le festival Les Femmes s’en mêlent si? Mercredi dernier, j’ai eu la chance d’assister à l’étape parisienne qui se déroulait au Point Éphémère.

Organisée en l’honneur des Pussy Riot, cette soirée fut riche en émotions. En fin d’après-midi, des femmes encagoulées ont retranscrit sur les murs des extraits de lettres de Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina, toujours détenues en Russie.

S’en est suivie une conférence de presse ainsi qu’une visioconférence très spéciale, puisque nous étions connectés via Skype avec Ekaterina Samoutsevitch, membre des Pussy Riot qui a appelé à la mobilisation générale pour que Nadeja et Maria puissent être libérées.
Bien que je sois bilingue russe – RIRES – il m’était assez difficile de me faire à toutes ces traductions ! Ben oui, un journaliste posait une question à la Pussy Riot, une interprète traduisait la question en russe à Ekatarina qui elle même répondait dans sa langue maternelle, pour qu’enfin un traducteur nous apporte la réponse en français. Ça fatigue tout ça !
Trève de plaisanterie, j’ai été très honorée d’avoir pu assister à cet événement hors du commun. Au moment de remercier Ekatarina, j’ai soudainement eu l’envie de la serrer dans mes bras fort fort fort fort mais fort et de me lever sur ma chaise le poing levé hurlant “FREE PUSSY RIOT, FREE PUSSY RIOT, WOOWOOWOO”.
Au lieu de ça, je suis restée assise tranquilou sur ma chaise à siroter mon Coca Zéro…

Aux alentours de 20h30, les groupes Novella, Tiger Bell et The History of Apple Pie se sont succédé sur des airs Rock laissant tour à tour des messages de soutien aux Pussy Riot. Là j’ai décidé que c’en était trop alors je suis enfin monté sur ma chaise et j’ai crié ! Wow ça fait du bien d’être Rock’n’Roll !

La soirée en images commence ici :

©Allaroundthegirl
DSC_0135 DSC_0136 DSC_0138 DSC_0141 DSC_0142 DSC_0146 DSC_0153 DSC_0154 DSC_0177 DSC_0179 DSC_0181 DSC_0183 DSC_0187 DSC_0190 DSC_0191 Et en exclu pour vous, une version survoltée de “Ça plane pour moi” revisitée par Tiger Bell !

Merci à Marion et à l’agence Ephélide !

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply